Créer un espace de travail stimulant chez soi sans pousser les murs

Aujourd’hui, toutes les raisons sont bonnes pour aménager un bureau à la maison. Télétravail, création de sa propre entreprise, hobbies envahissants ou plus simplement, gestion des papiers administratifs de la famille, c’est pour certains une véritable nécessité. Pour autant, tout le monde ne dispose pas d’une pièce supplémentaire et l’aménagement de ce lieu ne s’improvise pas. Afin de vous aider à accomplir avec succès la conception de votre espace de travail, j’ai eu envie de partager avec vous mes meilleures astuces de pro.

 

Créer un home office, pourquoi est-ce important ?

Mon expérience

Lorsque nous habitions en région parisienne, nous ne faisions que très peu de télétravail et n’avions donc pas pensé à réserver un endroit spécifique pour cela. En fin de compte, trop souvent, je me retrouvais à étaler papiers et ordinateur sur la table de la cuisine. J’étais donc tributaire des horaires de repas qui m’obligeaient systématiquement à tout débarrasser au moment de passer à table… Pas vraiment l’idéal pour être performante !
Lorsque nous sommes venus nous installer à Lyon, nous nous sommes promis que peu importe la surface de notre futur appartement, nous aurions un véritable espace bureau. Grand bien nous fasse d’y avoir pensé : entre-temps, j’ai quitté le salariat et suis devenue indépendante. Je travaille donc régulièrement de chez moi et le coronavirus passant par là, mon mari télétravaille également à la maison !

 

Les bonnes raisons

Ma petite histoire doit résonner chez bon nombre d’entre-vous qui n’avez peut-être pas encore agencé votre propre lieu et qui en ressentez intensément le besoin. En effet, les arguments en faveur de l’aménagement d’un espace de travail à la maison ne manquent pas :

  • Parce qu’il est indispensable de pouvoir se concentrer et que c’est mission impossible lorsque l’on est au beau milieu de la pièce à vivre en plein brouhaha familial.
  • Parce que pour être efficace, il faut être à son aise. Cela implique d’avoir la possibilité d’étaler ses affaires sans être obligé de les ranger lorsque l’on passe à table, puis de les ressortir une fois le repas terminé. Cela est d’autant plus valable lorsque l’on a une activité qui demande de nombreux accessoires, comme la couture par exemple. Pour ma part, j’ai toute une installation pour exercer mon métier d’architecte d’intérieur qu’il m’est difficile de déplacer ou même d’interrompre : calques, règles, feutres, aquarelles, plans, dessins, etc..
  • Parce qu’il faut pouvoir faire comprendre aux autres membres de la famille – surtout aux enfants – que l’on travaille et que l’on a besoin de calme. Un espace dédié, même s’il se trouve dans la pièce de vie, délimite une « zone psychologique » qui les aide à faire la part des choses (bon, j’avoue que ce point n’est pas encore bien intégré chez mes enfants… ils viennent souvent me solliciter, mais ils savent tout de même que « maman travaille », que je suis occupée et que leur intervention devra être brève).
  • Parce qu’il est vital d’être en mesure de déconnecter. Une fois son travail achevé, on peut éteindre l’ordinateur, ranger ou cacher les dossiers et tout notre matériel. Ainsi, on ne les voit plus et la tentation d’y remettre le nez est moins grande, surtout lorsque le bureau est situé dans une pièce indépendante.

Aménager un bureau inspirant à la maison, comment s’y prendre ?

Avant toute chose, vous allez devoir réfléchir à votre projet et établir votre cahier des charges en bonne et due forme. Tous les aspects de votre activité au quotidien devront être soigneusement listés afin de ne pas commettre d’impairs et ne rien oublier. Même si ce n’est qu’un espace d’appoint et que vous ne vous en servez que ponctuellement, s’il n’est pas confortable, vous perdrez en productivité.

 

Un bureau bien pensé = plus d’efficacité !

Voici donc les points d’attention à observer pour concevoir un espace bureau bien dimensionné :

  • Réduisez l’encombrement de la surface de travail, car de manière générale, le désordre est vecteur de déconcentration. Un bureau dégagé = l’esprit dégagé, libre de créer !
  • Calculez la taille de votre bureau en fonction du matériel que vous utilisez chaque jour. Vous avez un ordinateur portable, un double écran ou une tour ? Vous avez besoin d’écrire à côté, de dessiner, d’étaler des documents ? Prévoyez suffisamment de place pour effectuer avec aisance vos gestes professionnels quotidiens.
  • Pensez à adapter la profondeur du bureau à la taille de votre écran afin d’avoir suffisamment de recul pour éviter la fatigue oculaire.
  • Anticipez votre besoin en rangements, boîtes, tiroirs, rayonnages, meubles d’appoint, étagères, etc. Vous obtiendrez ainsi le nombre de mètres linéaires nécessaires à la conception de votre espace de travail. Tout doit être à portée de main, cela évite les déplacements chronophages dans la maison.
  • N’oubliez pas d’inclure une place pour votre imprimante si vous en possédez une. C’est un élément peu esthétique, mais maxi-encombrant qu’il est préférable de cacher dans un placard plutôt que de le poser sur votre bureau, surtout si celui-ci est dans une pièce de vie. Dans ce cas, pensez à vérifier les dimensions minimums pour soulever le volet du scanner et prévoyez une prise dans le fond du placard !
  • Ne négligez pas l’éclairage : difficile de faire l’impasse sur une lampe de bureau pour un confort visuel optimal.

Afin de comprendre instantanément ma logique, rien de mieux qu’un contre-exemple en image : ce petit coin bureau est bien mignon, mais sauf si vous n’avez besoin d’un bureau que pour signer des chèques, c’est gadget ! 

Ce bureau est joli mais tellement peu pratique : pas de place, pas de rangements....

Oh qu’il est mignon ce petit bureau sans place ni rangements !!!! Mmmh qu’est-ce que je vais bien pouvoir y faire ?!!!

L’ergonomie de votre poste de travail

Adopter les fondamentaux de l’ergonomie d’un poste de travail est indispensable pour éviter les troubles musculo-squelettiques. La méthode la plus profitable est d’adapter votre assise, la hauteur du plateau de travail et si besoin une cale sous les pieds, selon le principe du maintien des articulations, hanches, genoux, chevilles et de l’alignement de la colonne vertébrale :
Les pieds reposent au sol de manière naturelle, les angles de toutes les articulations (coudes compris) ont un minimum de 90 degrés. La tête est droite, les épaules relâchées et la hauteur des yeux se trouve à la limite du bord supérieur de l’ordinateur.

L’idéal est d’investir dans un fauteuil à roulette de qualité, dont le dossier et l’assise sont réglables, vous pourrez ainsi changer votre position régulièrement, ce qui est hautement recommandé.

Enfin, offrez-vous une souris ergonomique, elles sont intuitives et très efficaces pour diminuer, voire supprimer les douleurs du canal carpien et autres tendinites, en permettant l’alignement des poignets avec les avant-bras.

L'ergonomie du poste de travail : position d'assise, hauteur des yeux, angles des articulations

 

5 astuces à utiliser chez vous si vous ne disposez pas d’une pièce à part

 

  • 1/ Le bureau escamotable caché dans un placard, ou l’élégant secrétaire vintage que vous aurez chiné et qui apporte une touche de charme tout en se fondant dans l’ambiance de la pièce. On les referme, et on ne voit plus rien.
Bureau escamotable et secrétaire idéal pour un espace de travail discret

Bureau escamotable ou secrétaire… une solution idéale pour un espace de travail tout en discrétion !

  • 2/ Les espaces perdus comme les sous-escaliers, les niches, les soupentes, les recoins etc. qui peuvent être optimisés.
Se créer un espace bureau en exploitant les recoins et espaces perdus

L’utilisation des espaces perdus est souvent une bonne piste d’optimisation.

 

  • 3/ De la peinture d’une jolie couleur ou un beau papier peint délimitent clairement la zone de travail.
  • 4/ Les paravents, claustras, verrières, panneaux japonais, stores ou meubles recto verso qui font visuellement office de séparation.
  • 5/ Le palier qui peut accueillir du mobilier et être ainsi transformé en coin bureau.

Quelle que soit votre situation, il y a toujours une solution qui vous permet d’aménager un petit espace de travail confortable, pratique et déco. Ne manquez pas de lire mes articles sur l’upcycling et le hack de meuble et découvrez ma chaîne YouTube pour encore plus d’astuces et d’inspiration !

Dans un espace ouvert, les jeux de peinture délimitent la zone de travail

Dans un espace ouvert, les jeux de couleurs permettent de délimiter la zone de travail du reste de la pièce.

—————————–

Crédits photos :

– Sabine Serrad, pour ma photo en tête d’article

– Pinterest pour les autres photos dans le corps de texte

Vous avez aimé cet article, partagez-le !