Vous avez craqué pour un superbe fauteuil ancien que vous souhaitez relooker. Ainsi, il apportera à votre intérieur une touche déco authentique. Vous avez consulté un artisan tapissier décorateur mais le prix annoncé vous bloque. Alors, puisque les travaux manuels ne vous font pas peur, et qu’ils vous détendent même, vous décidez de le rénover vous-même. Mais comment vous y prendre ?

J’ai eu cette même envie il y a quelques années en découvrant dans un grenier familial trois beaux – mais très vieux – fauteuils. Je n’avais pas encore professionnalisé mes compétences en architecture d’intérieur, mais j’avais déjà un gout prononcé pour la décoration authentique et l’artisanat d’art. Alors qu’à cela ne tienne, j’ai pris des cours du soir en tapisserie d’ameublement.

Je vous livre dans cet article ce que j’y ai appris et vous offre mon guide avec les clefs de la réfection de fauteuil en tissu :  les grandes étapes à respecter, les outils nécessaires, les modes opératoires. Mais d’abord…

 

Pourquoi la rénovation de fauteuils anciens en décoration d’intérieur ?

Je vous parlais dans un précédent article de l’intérêt de l’up-cyling en design d’intérieur. Et si je vous parlais aujourd’hui de la tapisserie d’ameublement ? Ou plus précisément de la rénovation de fauteuils anciens en tissus. Vous en conviendrez, on voit de plus en plus de ces fauteuils ou chaises relookés. Ils apportent une touche authentique et moderne, souvent pleine de peps, à nos intérieurs. Le métier de tapissier aurait-il le vent en poupe en décoration d’intérieur ?

Lorsqu’il y a 10 ans j’ai découvert trois trésors dans le grenier de mes grands-parents, j’ai tout de suite pensé à les confier à un tapissier. Mais quand j’ai su le prix, j’ai vite fait marche arrière : je n’en avais pas les moyens. Par contre, j’avais « un peu de temps » (façon de parler : je commençais un congé maternité). Je me suis alors formée et depuis, j’ai restauré cinq fauteuils et chaises. Et deux bridges et un canapé vintage sont en projet depuis 3 ans (oui, c’est long, mais je n’y travaille plus que quelques jours l’été 😉). Et à chaque fois, quel plaisir !

Ça me détend. Et je suis fière du travail accompli et d’avoir redonné vie à des meubles qui moisissaient dans un grenier ou auraient été voués à la déchetterie. Je maîtrise également la constitution de mon meuble : du vieux bois, du coton, du crin… pas de COV, formaldéhydes et autres composants nocifs pour l’environnement de mon habitat. Et quel look ça a !

Parce qu’avec le tissu final, vous pouvez vous permettre tous les styles : vintage ou classique, graphique ou floral, neutres ou colorés, il y en a pour tous les goûts.

Voyez quelques exemples ci-dessous en photos :

Mon premier Voltaire rénové, trouvé dans le grenier des grands-parents

Mon premier Voltaire rénové, trouvé dans le grenier des grands-parents

Ma première chaise vintage, trouvée dans la rue, abandonnée aux encombrants

Ma première chaise vintage, trouvée dans la rue, abandonnée aux encombrants

Relooking de fauteuils, il y en a pour tous les goûts : vintage ou classique, graphique ou floral, neutres ou colorés… pour une touche authentique et moderne à votre intérieur

Relooking de fauteuils, il y en a pour tous les goûts : vintage ou classique, graphique ou floral, neutres ou colorés… pour une touche authentique et moderne à votre intérieur

 

Comment est constitué un fauteuil ancien en tissu ?

Selon l’état du fauteuil à rénover, le travail peut-être plus ou moins technique et long. Pour mieux comprendre, voyons d’abord comment est constitué un fauteuil ancien. Et pour illustrer mes propos, je prendrai l’exemple du premier fauteuil que j’ai rénové : un voltaire.

Ce fauteuil est constitué :

  • D’une carcasse, qui correspond à la structure du fauteuil, généralement en bois. Elle est composée de pieds, d’un cadre pour l’assise, d’un cadre pour le dossier, et d’accoudoirs.
  • De sa garniture. On appelle ainsi l’ensemble des couches qui donnent le moelleux à l’assise, le dossier et même aux accoudoirs du fauteuil. Un peu comme les différentes couches d’un gâteau lui donnent son goût. La garniture traditionnelle des fauteuils anciens est faite de sept à huit couches :
    • Sangles et ressorts (uniquement pour l’assise)
    • Toile forte
    • Crin
    • Toile d’embourrure
    • Crin
    • Ouatine
    • Toile blanche
  • D’un tissu final, qui est la dernière couche, décorative.
  • De clous de tapissier, ou d’un galon, ou encore d’un passe-poil. Ces éléments décoratifs permettent de cacher les semences (petits clous spéciaux pour fixer les différentes couches du garnissage) et les bords du tissu. C’est un peu comme la cerise sur le gâteau 😉
Les différentes couches d’un garnissage de dossier

Les différentes couches d’un garnissage de dossier

 

Quels sont les travaux qui entrent dans la réfection d’un fauteuil ancien ?

Vous avez affaire à un voltaire, une bergère ou un bridge ? Même si chaque style peut avoir sa spécificité, tous les fauteuils anciens à tissus sont globalement faits des mêmes composants. Et leur processus de réfection complète suit à peu près les mêmes étapes.

En revanche, selon l’état de votre fauteuil, vous n’allez pas avoir à les réaliser toutes. Mais un conseil quand même : suivez-les, dans le bon ordre 😊

Par exemple, vous pouvez avoir des travaux de menuiserie plus ou moins importants à réaliser sur votre carcasse de fauteuil. Le confort de l’assise peut être bon, mais vous souhaitez remplacer le tissu, parce qu’il est usé ou tout simplement parce que son style n’est plus très actuel. Dans ce cas, l’opération, plutôt décorative, est relativement simple. Ou alors, l’assise est inconfortable parce que vous sentez un trou, ou même les ressorts vous « piquer » les fesses en vous asseyant. Et alors le travail de réfection est plus complexe.

Dans le cas de mon fauteuil voltaire, tout était à rénover : carcasse, garniture, tissu décoratif et galons.

AVANT – le fauteuil Voltaire était cassé, l’assise et le dossier affaissés et le tissu usé : il fallait le rénover intégralement

AVANT – le fauteuil Voltaire était cassé, l’assise et le dossier affaissés et le tissu usé : il fallait le rénover intégralement

 

Devenir tapissier amateur pour décorer son intérieur, c’est facile ?

Je suis optimisatrice d’espace, pas tapissier 😉. Alors au travers de cet article, je n’ai évidemment pas la prétention d’enseigner ce métier. Mais pendant les cours que j’ai suivi, j’ai pris beaucoup de notes et de photos qui m’ont ensuite permis de reproduire les gestes, et de rénover seule, en amatrice, plusieurs fauteuils différents. Alors si ces notes peuvent en aider d’autres, j’en serai ravie.

Selon moi, la technique n’est pas difficile en soi. Cependant, je ne vous le cache pas, il y a un sacré coup de main à prendre. Et vous le trouverez, pour peu que vous aimiez les travaux manuels 😉. Mais la pratique est nécessaire, et la réfection d’un fauteuil tapissier demande beaucoup de patience et d’huile de coude. D’ailleurs, pour l’avoir pratiqué, je comprends maintenant mieux les tarifs appliqués par les artisans tapissiers traditionnels 😉.

Pour tout vous dire, alors que j’ai été coachée par un artisan professionnel, j’ai passé près de 60 heures pour rénover totalement mon premier fauteuil Voltaire ! Je passe maintenant 25-30 heures sur mes derniers fauteuils. J’ai appris beaucoup avec le Voltaire, car j’ai abordé l’essentiel du travail de rénovation d’un fauteuil en tissu. Mais si c’était à refaire, je vous recommanderai de commencer par un style plus simple, comme un bridge.

Alors si l’envie vous en dit, vous pouvez essayer, avec ce guide, avec des tutos sur internet… Vous pouvez aussi vous faire aider par un professionnel pour mettre le pied à l’étrier. Il y a en effet plusieurs artisans tapissiers qui proposent des cours. J’ai d’ailleurs eu le plaisir de rencontrer récemment au Homer Day (séminaire de l’habitat pertinent, à Bordeaux) Cécile Mairet, qui dispense même des cours en ligne.

 

Le mode opératoire pour la réfection complète d’un fauteuil ancien décoratif : 19 étapes, outils, méthodes, tips

Nous allons voir maintenant – composant par composant, couche par couche – les différentes étapes pour rénover totalement un fauteuil tapissier de manière traditionnelle. Je ferai assez simple : pas de grandes phrases ; mais les outils nécessaires pour travailler, des infos sur les techniques, des points d’attention et bien sûr, des photos.

Vous pourrez ainsi suivre l’ensemble des étapes, et rénover vous-même vos fauteuils. Ce guide étant un support écrit, il pourra aussi vous servir d’excellent complément à des tutos que vous pourriez visionner pour mieux appréhender la technique.

Alors pour télécharger votre guide offert “La Rénovation Traditionnelle de Fauteuils Anciens”, remplissez le formulaire en bas de cet article ↓↓↓↓↓  Vous recevrez par ailleurs ma newsletter avec :

  • des conseils et astuces, issus de mon expérience personnelle et de mes échanges avec mes clients, pour optimiser et transformer vos espaces intérieurs,
  • des idées d’aménagement pour exploiter le plein potentiel de vos espaces,
  • des idées de décoration coup de cœur, pour vivre votre intérieur de manière sereine.

 

Cet article et guide vous a donné des idées ? L’envie de vous lancer ou de vous réessayer à la réfection de sièges anciens pour apporter de l’authenticité à votre décoration ? Je serais curieuse de savoir, et de voir vos œuvres. Et surtout, si vous pratiquez déjà et souhaitez aussi compléter ce guide de vos conseils et astuces, n’hésitez pas à vous manifester : vos commentaires sont les bienvenus ! ↓↓↓

Pensez aussi à partager l’article qui pourra donner des idées à votre entourage…

—————————–

Crédits photo : En couverture :  Pinterest et Garden & Table / Dans le texte : mes photos Julie COULON La Table à Dessins

 

Vous avez aimé cet article, partagez-le !