Aménager et organiser les rangements de sa maison

Pour avoir une maison toujours en ordre, il ne suffit pas d’avoir de nombreux rangements, de grandes penderies et un beau dressing. Il faut aussi les optimiser ! Pour ce faire, misez sur l’organisation et respectez quelques règles d’or : triez, bannissez le superflu et valorisez tous les espaces.

Vous souhaitez réaliser un meuble vestiaire, une bibliothèque, un meuble télé ou encore, un meuble de bureau ? Vous voulez savoir comment organiser des placards ? Alors suivez mon plan en 8 étapes.

1 – Cerner ses vrais besoins et tenir compte de ses habitudes

Faire le point sur le contenu de ses placards est une étape incontournable. Triez, puis faites l’inventaire du type d’affaires à ranger en les classant par catégories : manteaux, robes, pantalons, chemises, tee-shirts, pulls, gilets, sous-vêtements, vêtements de sport, livres, classeurs, jeux de société, tout doit être inventorié. Inutile de compter le nombre exact de chacune de vos affaires. Evaluez plutôt les mètres linéaires que vous avez dans chacune de ces catégories, ainsi, vous déterminez facilement le volume à ranger dans votre futur aménagement.

Pensez à vos habitudes de vie. Réfléchissez à la manière dont vous aimeriez que vos effets vous soient accessibles : quelles affaires allez-vous plier, poser ou suspendre ? Comment souhaitez-vous y accéder ? Préférez-vous des tiroirs, des piles de vêtements visibles de face, ou plutôt, des tringles avec des porte-manteaux ?

2 – Prendre les mesures précises de l’endroit où le rangement sera placé

Cela doit être fait avec grand soin. Une erreur de prise de cotes et c’est l’ensemble du projet qui est à reprendre ! Sachez qu’aucun bâtiment n’est vraiment droit et au carré. Alors vérifiez les largeurs à différents niveaux de hauteur. Si deux côtés ne sont pas égaux, gardez toujours la dimension la plus petite. Au besoin, faites un petit plan bien net et contrôlez toutes vos mesures 2 fois. S’il y a des écarts, reprenez tout à zéro pour lever les doutes. Il vous faudra également prévoir de mesurer les dimensions des objets à ranger. 

3 – Se renseigner sur les différentes solutions pour savoir comment aménager des placards

Les aménagements modulaires offrent de multiples avantages : prix accessible, nombreuses dimensions de caisson proposées, choix du système de fermeture, vaste panel de couleurs et de matières. En revanche, en fonction de la configuration de la zone dédiée, tous les espaces ne seront pas forcément utilisés. Voici mes solutions :

  • L’option économique par excellence consiste à confectionner vos étagères avec des tasseaux ou des équerres et des planches. Mais à moins d’être un bricoleur hors pair, vous n’obtiendrez pas un résultat aussi ergonomique et évolutif qu’avec un meuble sur mesure.
    Aménager ses placards en bricolant : tasseaux, étagères, tiroirs à coulisses... tout peut se faire si on est un peu bricoleur

    A gauche, le travail en cours d’un de mes clients qui s’est lancé dans la réalisation de son dressing sur-mesure : panneaux, tablettes, tasseaux, rails… il ne ménage pas sa peine pour obtenir LE dressing qu’il leur faut à tout petit prix.

    En dessous : une autre manière d’aménager ses placards, en upcyclant de belles caisses de vin (idée ©pinterest)

    Autre façon d'aménager son dressing : upcycling
    • On trouve facilement dans les grandes surfaces de bricolage (GSB), des dressings en kit et des systèmes à crémaillère. Les kits peuvent être montés au fond d’un placard existant, mais ils sont peu modulables. Les systèmes à crémaillères sont plus évolutifs et apportent une plus grande flexibilité. Ils permettent de mieux optimiser les coins perdus. On trouve également des modèles autoportants du système qui vous dispensent de l’étape perçage, idéal pour ceux qui ont 2 mains gauches 😉
    Bureau sur-mesure aménagé via un système à crémaillère
    Dressing sur-mesure aménagé par un système autoportant

    A gauche : le joli bureau de Aurélie @blueberryhome.fr, tout simple et sur-mesure, aménagé grâce à des tablettes de bois sur crémaillère (trouvables chez Leroy Merlin par exemple, métal ou bois). A droite : le bien connu dressing autoportant Elvarli de chez Ikea.

    • Si vous disposez d’une pièce entière pour aménager un dressing, vous aurez la possibilité de vous passer de fermeture. Cela allège considérablement la facture. Et si vous préférez cacher vos affaires à moindre coût, vous avez toujours la solution des rideaux. A ceux qui souhaitent tout de même ajouter des portes de placards, je conseille de passer par des modules aux dimensions standards (250 cm en général). Les GSB ont des gammes offrant différentes largeurs.
    Un dressing chic et léger, fermé par de jolis rideaux en lin

    Je suis personnellement fan de cette solution : un joli rideau, naturel, au tombé léger. Par fait pour fermer vos placards de manière épurée et chic. (©pinterest)

     

    Fermer son dressing tout simplement par un rideau naturel au superbe tombé

    4 – Placer ses rangements à la bonne hauteur pour organiser ses placards

    Pensez à l’ergonomie et à votre confort au quotidien et choisissez la bonne place pour vos tablettes et tiroirs. Variez la hauteur des étagères afin de les adapter aux affaires que vous devez ranger. Pour vous aider, voici les niveaux d’usages courants :

    1. En dessous de 40 cm : l’accès est difficile et la visibilité mauvaise, alors à moins d’installer des tiroirs ou des tablettes coulissantes, réservez-les aux objets lourds.
    2. Entre 40 et 70 cm : idéal pour des tiroirs abritant du linge dont vous ne vous servez que ponctuellement.
    3. De 70 à 140 cm : puisque cette partie est la plus accessible, utilisez-la pour ranger les affaires que vous utilisez au quotidien.
    4. Entre 140 et 180 cm : c’est la meilleure hauteur pour suspendre des vêtements ou installer des tablettes.
    5. De 180 cm à 220 cm : profitez du peu de visibilité pour stocker des objets légers ou que vous ne sortez que de temps en temps. Évitez les tiroirs, impraticables à cet endroit.
    6. Au-delà de 220 cm : attribuez cet espace aux vêtements ou matériel de saison, des valises ou encore des documents archivés.

    Pensez aussi aux enfants : pour favoriser leur autonomie, placez en bas les affaires qui doivent leur être accessibles.

    Et bien sûr, la hauteur entre les étagères devra être bien étudiée : suffisamment de hauteur pour voir et prendre les affaires, mais pas trop non plus pour optimiser au maximum la place.

    Le positionnement des tablettes, tiroirs, penderie… tout un art ! (photo ©pinterest)

    Organiser sa garde-robe de manière ergonomique : des hauteurs à respecter

    5 – Aménager ses rangements en fonction de l’espace réellement nécessaire

    Lors de l’étape numéro 1, vous avez déterminé le volume de tout ce que vous devez stocker. Pour vos bibliothèques et bureaux, une fois déterminé le linéaire nécessaire, pensez à la hauteur optimum entre étagères selon la nature des éléments à y placer (livres de poches, BD, dossiers…). Pour vos dressings, pour vous aider à préciser le nombre de mètres linéaires qu’il faut prévoir, je vous donne quelques repères bien utiles :

    • Une largeur d’un mètre sur une hauteur de 160 à 170 cm permet de suspendre six manteaux, vingt pantalons ou douze robes.
    • 110 cm de haut pour 1 mètre de large accueillent aisément sept à dix chemises, trois à quatre vestes ou vingt jupes.
    • Sur une longueur d’un mètre, vous entreposez quatre à cinq paires de chaussures à plat.
    • Les vêtements à plier demandent des étagères de 30 à 40 cm de large. Une hauteur de 50 cm accueille quatorze chemisiers ou dix pulls.
    • Compartimenter les tiroirs pour optimiser l’espace au maximum. Par exemple, des cases de 8 x 9 cm sont adaptées aux chaussettes, celles de 12 x 15 cm aux sous-vêtements.

    Ici la conception d’un meuble sur-mesure réalisé pour une cliente : un travail sur les hauteurs, les profondeurs, les largeurs… pour arriver à un meuble pratique, ergonomique et esthétique !

    Meuble sur-mesure intégrant bibliothèque, coin lecture, et rangement pour le bois
    Concevoir des rangements sur-mesure ergonomiques : tout un art ! hauteurs, profondeurs, largeurs, tout est étudié

    6 – Utiliser toute la profondeur disponible

    Si certains placards sont très profonds, il est difficile de les exploiter entièrement, car les affaires qui sont rangées dans l’espace le plus reculé sont inatteignables. Pour en profiter tout de même, vous pouvez installer des tiroirs à extraction totale. Ou mettez vos tablettes sur rails coulissants. Ou, plus économique encore, et ne nécessitant pas une âme bricoleuse, transformez vos boîtes à chaussures en “tiroirs amovibles” : posées sur l’étagère, elles restent plus simples à sortir du fond du placard qu’une pile de vêtements. Utilisez des boites de rangement de couleur pour identifier rapidement leur contenu. Ces petites astuces permettent une utilisation optimale des rangements.

    Organiser les rangements avec des paniers
    Organiser son bureau en utilisant des accessoires de rangement

    7 – Choisir les fermetures selon l’espace disponible

    En fonction de la configuration des pièces qui accueillent votre aménagement, vous devrez opter pour la solution la plus pertinente. Placards ouverts, rideaux, portes battantes, coulissantes ou encore panneaux japonais, votre budget et vos préférences en matière d’esthétique seront bien sûr à prendre en considération.

    8 – Éclairer ses placards pour plus de confort

    Les dressings sont souvent agencés dans des pièces sans fenêtre, dans ce cas, installer un système d’éclairage dans les placards devient une nécessité. Si la lumière vous permet de repérer rapidement vos affaires, elle vous aide également à voir leur couleur et à les associer plus facilement. Spots, bandeaux lumineux, réglettes, il existe aujourd’hui de nombreuses solutions simples à mettre en place. Les plus économiques sont les systèmes avec la technologie de LED : rubans ou mini-lampes à visser, à coller ou à poser, elles s’installent dans les moindres recoins.

     

    Vous savez maintenant comment aménager des placards, alors sortez vos mètres ruban, vos calculettes et vos crayons : il est temps de se mettre au travail !

    Vous aimerez aussi : Le meuble sur-mesure modulaire

    ———————————–

    CREDITS PHOTOS : en couverture ©Pinterest ; à côté des photos, sauf les 2 dernières : ©clubmamans.com / ©lejournaldelamaison.fr

    Vous avez aimé cet article, partagez-le !

    Découvrez mon guide pour concevoir le parfait meuble sur mesure, LA solution pour optimiser votre intérieur tout en lui apportant une touche déco unique !

    Vous y trouverez les étapes indispensables à la conception de votre mobilier sur mesure, du cahier des charges aux conseils pour dessiner vos plans et choisir le bon mode de fabrication. Vous avez l’âme d’un bricoleur ? Je vous partage même quelques tips pour fabriquer vous-même votre meuble sur mesure. Méthodologie, bonus, illustrations… Le tout pour un résultat au top !

    Dites-moi simplement ci-contre sur quelle adresse vous souhaitez recevoir le guide, ainsi que mes meilleurs conseils en design d'espace ingénieux.

    Bonus

    Merci ! Votre guide se prépare ! Merci de ne pas quitter cette page.