Créer un espace buanderie : pensez pratique !

Tout le monde rêve d’avoir une pièce en plus pour créer un espace buanderie digne de ce nom. Le summum du luxe étant de pouvoir y installer tancarville, machine à laver, sèche-linge, balai brosse, aspirateur, table à repasser, panier à linge et produits. Alors si vous ne disposez pas de ces mètres carrés supplémentaires, vous devez être astucieux ! Priorisation, nouvelles règles et sens pratique : faites l’inventaire de ce que vous pouvez changer ou mettre en place et découvrez 5 points stratégiques pour aménager un coin buanderie.  

1 – S’organiser en famille pour trier du linge

La première étape de la « chaîne du linge » dans la maison consiste à le trier. Malheureusement, dans bien des foyers, ce travail revient à la personne qui le lave. Celle-ci devant aller vérifier régulièrement dans la chambre des enfants, l’existence d’un tas — voire plusieurs — d’habits plus ou moins sales, qui attendent patiemment la lessive. Ceux qui ont des enfants, petits ou ados, savent de quoi je parle 😉

Alors pour recadrer vos troupes, mettez à leur disposition 2 paniers, 1 pour le blanc l’autre pour la couleur. Idéalement, placez-les tous les 2 au même endroit, à proximité immédiate du lave-linge. La règle à mettre en place doit être simple : ce qui ne se trouve pas dans ces paniers ne sera pas lavé. En général c’est efficace, car ils ont toujours un vêtement préféré qui les motive à faire un petit effort.

2 – Aménager un coin buanderie pour faire la lessive

En fonction du lieu disponible, vous allez devoir choisir l’électroménager qui va s’adapter le mieux. Pour utiliser les espaces les plus restreints, une machine à laver à chargement par le dessus peut être la bonne réponse. Comme ils sont plus étroits, 50 cm, ils sont plus simples à caser. Et si souhaitez absolument un sèche-linge, vous trouverez des équipements mixtes qui lavent et sèchent le linge. L’autre solution est de superposer 2 appareils à hublots, ceci à l’aide d’un stabilisateur. Dans ce cas, pensez à choisir des portes s’ouvrant dans le même sens, cela facilite le transfert du linge.

Si vous avez un peu plus de place, mon conseil est de mettre les 2 machines l’une à côté de l’autre. Vous pourrez en profiter pour installer sur le dessus, un plan de travail assez grand qui vous permettra de sortir et trier le linge. Si vous optez pour cet aménagement de buanderie, essayez de trouver un lave-linge et un sèche-linge dont l’ouverture des portes est inversée. C’est beaucoup plus pratique pour transférer votre lessive !

Aménagement vertical d'une buanderie dans un placard
Solution d'aménagement d'une buanderie, avec plan de travail et tout à portée de main

3 – Faire preuve d’imagination pour le séchage du linge

Celles et ceux qui préfèrent le séchage naturel sont confrontés à un problème de taille qui peut vite devenir une plaie du quotidien : où étendre sa lessive quand on n’a pas envie de le voir trôner au beau milieu du salon ou dans la chambre parentale, coincée entre le lit et la fenêtre ?

Si vous avez la chance d’avoir un endroit discret, vous pourrez y laisser un tancarville déplié en permanence. Si ça n’est pas le cas, il existe de nombreux modèles d’étendoirs qui peuvent s’adapter à différentes configurations :

  • Rétractable à installer au-dessus de la baignoire ou de la machine à laver.
  • Pliable à fixer au mur, au-dessus d’un sèche serviettes. Certains modèles peuvent être placés dans le placard du chauffe-eau, la chaleur dégagée par celui-ci favorise le séchage.
  • Amovibles à accrocher à une porte ou à un sèche serviettes.
  • Décoratif ! La ravissante armoire en cannage qui cache un étendoir fera votre fierté, même dans votre salon.
    Différentes solutions pratiques et esthétiques pour étendre son linge : rétractable, amovible, extensibles, discrets...

    4 – Garder assez de place pour le pliage et le repassage

    Cette étape de la « chaîne du linge » est très souvent négligée par manque de place. Vous pouvez toujours mettre les affaires sèches dans un panier pour aller les plier dans un endroit plus pratique. Mais dans le but d’optimiser vos déplacements, un agencement plus astucieux est envisageable. 

    Il est tout de même souvent possible de fixer un plan de travail par-dessus la ou les machines. Prévoyez-le suffisamment grand pour être en mesure de plier les vêtements et les répartir en piles, pour chaque membre de la famille. Chacun viendra prendre ses propres affaires ensuite.

    Une autre alternative est de placer la planche à repasser tout près de l’espace séchage. Faites en sorte qu’elle soit facilement accessible avec tout le matériel nécessaire : fer ou centrale vapeur, eau déminéralisée… Vous n’aurez plus qu’à sortir le tout le moment venu.  

    Si c’est possible, vous pouvez même accrocher au mur une table amovible qui se déplie facilement. Parce que si vous êtes comme moi, vous attendez le dernier moment pour vous acquitter de la corvée de repassage. Il faut dire que c’est une vraie expédition de sortir tout le matériel dans le salon. Résultat, une grosse pile de linge attend depuis des jours et cela vous prive de cette petite robe que vous adorez. Alors certes, vous n’aurez plus « le plaisir » de repasser devant la télé, mais vous pourrez troquer contre des podcast 😉 et vous vous rendrez compte qu’en ayant un accès facilité, vous repasserez peut-être plus volontiers fréquemment de petites quantités de vêtements.

    Pensez aussi à réserver un endroit pour suspendre chemises et robes en attendant de les ranger.

    5 – Créer un espace buanderie / cellier pour stocker les articles de ménage

    Même si vous ne pouvez pas avoir tout dans le même coin buanderie, réservez un « placard à balais » dans un endroit stratégique. Vous pourrez y entreposer tout ce que vous n’avez pas envie de voir et qui est déprimant ! Serpillière, seau, aspirateur traîneau, robot ou à main (si vous pouvez, prévoyez une prise électrique pour le charger).

    C’est aussi l’endroit idéal pour fixer des étagères. Vous pourrez alors ranger tous vos produits ménagers, les chiffons, votre réserve d’éponges et autres grattoirs, le matériel pour cirer ses chaussures. Si vous possédez des appareils comme un balai ou un lave-vitres à vapeur, ils trouveront naturellement leur place ici.

    Si votre logement peut en plus disposer d’un point d’eau dédié aux travaux dits « sales », c’est l’idéal. Et si en plus vous pouvez le caser près du garage ou de l’entrée, vous pourrez y rincer la boue de vos chaussures, vider le seau de la serpillière, nettoyer les pinceaux sans « contaminer » toute la maison.

     

    Vous avez maintenant toutes les clés en main pour aménager un coin buanderie !

    Si vous avez tout de même besoin d’un coup de pouce pour passer à l’action, contactez-moi pour me parler de votre projet. Nous verrons ensemble comment je peux vous aider à créer un espace buanderie pratique, qui simplifiera votre quotidien.

    Buanderie ultra optimisée dans un bout de couloir

    Une de mes réalisations de buanderie, ultra optimisée, réalisée dans un bout de couloir de la salle de bain.

    ———————————–

    CREDITS PHOTOS : ©Pinterest sauf la dernière, qui est l’aménagement de mon petit coin buanderie.

    Vous avez aimé cet article, partagez-le !

    Découvrez mon guide pour concevoir le parfait meuble sur mesure, LA solution pour optimiser votre intérieur tout en lui apportant une touche déco unique !

    Vous y trouverez les étapes indispensables à la conception de votre mobilier sur mesure, du cahier des charges aux conseils pour dessiner vos plans et choisir le bon mode de fabrication. Vous avez l’âme d’un bricoleur ? Je vous partage même quelques tips pour fabriquer vous-même votre meuble sur mesure. Méthodologie, bonus, illustrations… Le tout pour un résultat au top !

    Dites-moi simplement ci-contre sur quelle adresse vous souhaitez recevoir le guide, ainsi que mes meilleurs conseils en design d'espace ingénieux.

    Bonus

    Merci ! Votre guide se prépare ! Merci de ne pas quitter cette page.