Une entrée théâtrale

sylvie-maison-architecture-interieur-salon
Entree-tourniquet-photos
sylvie-maison-architecture-interieur-décoration
sylvie-maison-architecture-interieur-entrée
sylvie-maison-architecture-interieur-sur-mesure
OÙ ?

3ème arrondissement de Lyon

 

POUR QUI ?

Une famille de 4 personnes

 

BESOINS

Créer un sas d’entrée, et en faciliter le rangement au quotidien

 

STYLE

Vintage, bohême

 

MISSIONS

Conception
Décoration
Accompagnement de chantier

 

BUDGET 

2000 € sur un chantier global de 70.000 euros

 

DURÉE DU CHANTIER

2 semaines, sur un chantier global de 4 mois

 

 

 

 

 

Une entrée théâtrale 

Etat des lieux & Cahier des charges

Lorsque l’on rentrait dans cet appartement, on tombait directement sur la salle à manger. Et il n’existait aucun placard ou vestiaire attenant.

Le souhait était de créer un filtre, visuel et physique. D’abord pour que l’inconnu qui se présentait à la porte n’ait pas une vue sur l’intimité des habitants. Et aussi pour séparer les fonctions de la maison. En effet, la famille venait d’un appartement sans sas d’entrée et ne supportait plus l’idée de voir en permanence les chaussures / manteaux et cartable depuis leur salon. Il fallait donc trouver une solution à toutes ces affaires du quotidien qui polluent la vue et l’esprit.

Par ailleurs, l’entrée était très sombre. Le souhait était d’y faire rentrer autant que possible la lumière naturelle.

 

Séparer sans totalement cloisonner & intégrer les rangements à la décoration 

Pour faire entrer la lumière naturelle, on a cassé le mur latéral qui donnait sur le salon et la baie vitrée du jardin.

Et face à la porte d’entrée, j’ai proposé deux réalisations qui répondent à deux besoins tout en apportant un fort caractère à cette entrée.

Une verrière d’abord, qui filtre la vue sur la cuisine, sans vraiment cloisonner et laisse entrer la lumière. Dès que l’on franchit la porte d’entrée, elle pose tout de suite l’ambiance de cet appartement, réalisé dans un ancien atelier de caoutchouc.

Ensuite une petite cloison, contre laquelle on crée une niche. Cette niche est fermée par des portes anciennes trouvées dans le grenier des grands-parents. Elle contient les chaussures de la famille, directement accessibles depuis l’entrée. Les étagères du bas sont réservées aux enfants, et celles du haut aux parents. 

Et enfin, une petite pièce sur le côté a été aménagée avec une partie vestiaire pour les manteaux, et une partie cellier pour les produits ménagers. 

 

La touche déco

Pour parfaire la fonction et la décoration, un fauteuil de théâtre chiné permet là d’accueillir et d’enfiler ses chaussures confortablement. Le miroir n’est pas oublié, pour ajuster sa tenue avant de sortir.

Et pour exposer les photos de famille et de voyages, un tourniquet à cartes postales, chiné également, est ajouté au décor. Le masque Fang, rapporté d’un voyage au Cameroun porte bonheur au foyer.

 

Tout est à portée de main. Plus d’excuses pour laisser traîner les affaires dans l’entrée !

A l’usage, les habitants peuvent témoigner d’une mise en scène parfaite : quotidiennement, cette entrée joue parfaitement sa pièce !

Avant

Projet de rénovation d'une salle de bain parentale

         TRAVAUX

Travaux de recomposition totale des espaces salles de bain

Après

Création d'une salle de bain parentale avec douche italienne et dressing, ambiance bain grec